Selon une étude conduite par le cabinet Enertech en 2009, la consommation moyenne des :

  • réfrigérateurs s’établissait à 253 kWh/an, soit une réduction de 32 % par rapport à 1995. A peu près dans le même temps, le volume moyen des appareils est passé de 193 litres à 286 litres, soit une hausse de 48% !
  • réfrigérateurs congélateurs était de 460 kWh/an
  • congélateurs était de 556 kWh/an
  • réfrigérateurs américains était de 796 kWh/an

Si votre appareil de froid a plus de 10 ans, ou si le compresseur ne cesse de tourner, alors il faut le remplacer immédiatement par un appareil performant. La classe énergétique la plus performante aujourd’hui est A+++. Les niveaux de consommation se retrouvent désormais sur l’étiquette énergie des appareils, à consulter absolument avant tout achat ! La consommation annuelle d’énergie en kWh, mesurée et déclarée par les fabricants, est normalisée et ne rend pas compte des conditions d’utilisation qui sont propres à chaque personne, mais cela permet néanmoins de comparer les appareils. Pour faire le bon choix, vous pouvez comparer différents appareils en consultant le site http://www.guide-topten.com/ sur lequel on trouve la liste complète, régulièrement réactualisée, des appareils de catégories A++, A+++ etc.
Depuis le 1er juillet 2012, les fabricants ne peuvent plus proposer à la distribution des réfrigérateurs de classe A. C’est un peu paradoxal, mais dorénavant, la classe A+ désigne les appareils les moins performants du point de vue énergétique. Les appareils les plus performants sont donc désignés par la lettre A+++. En moyenne, ces appareils consomment 46% en moins d’électricité que des appareils ayant les mêmes options classés A+. En 2014, le site Topten référence par exemple des réfrigérateurs congélateurs à deux portes dont la consommation varie de 130 à moins de 200 kWh par an. Et des congélateurs coffre à moins de 200 kWh par an.
Si l’on dispose à la fois d’un réfrigérateur et d’un congélateur, préférer un réfrigérateur simple froid et un congélateur (coffre de préférence) regroupant la totalité des volumes de congélation. C’est une solution beaucoup plus économe en énergie. Noter qu’un congélateur coffre consomme 15% d’électricité en moins qu’un congélateur armoire.


Le bon volume !


Quelques repères pour choisir le volume de votre réfrigérateur :

  • 1 personne: 100 à 150 l
  • 2 ou 3 personnes: 150 à 250 l
  • 3 ou 4 personnes: 250 à 350 l
  • Plus de 4 personnes: 350 à 500 l

 
Le saviez-vous ?


Le fluide réfrigérant utilisé n’est plus le fréon, interdit depuis 1987 car ce gaz provoque une dégradation de la couche d’ozone. Les fluides utilisés à présent sont des Hydrofluorocarbures (HFC) ou encore de l’isobutane. Inoffensifs pour la couche d’ozone, ce sont des gaz à effet de serre plus ou moins puissants.

Il faut surtout prendre soin de mettre au rebut les anciens appareils, en veillant à ce que le fluide frigorigène soit récupéré en intégralité (ce qu’exige la réglementation relative aux déchets d’équipements électriques et électroniques DEEE). Donc pas de mise en décharge chez un ferrailleur ! Il est possible de se faire reprendre gratuitement l’appareil lors de l’achat d’un neuf. Les distributeurs ont l’obligation de proposer à leurs clients une solution de reprise gratuite de l’ancien équipement, lors de l’achat d’un équipement neuf. En cas de non achat d’un nouvel équipement, que faire de son frigo : http://www.eco-systemes.fr/

Des alternatives à ce système « à compression » nécessitant un fluide frigorigène existent : réfrigérateur à effet Peltier ou à absorption par exemple.

L’écolabel européen (figure sur l’étiquette énergie) signale les appareils ayant une meilleure efficacité énergétique et une moindre incidence sur le réchauffement de la planète !